La première fois que j'ai mis mon hijab

Voici une témoignage poignant de Aya T. qui vit en Hongrie. Elle nous raconte tout le parcours qu'elle a dû faire enfin pouvoir porter le voile. J'ai traduit son témoignage qui est disponible sur la page du site About Islam que je vous invite à parcourir. Son écrit date du 28 Janvier 2016.

Mettre mon hijab n'a pas était une décision très difficile pour moi.
Depuis que je prononcé ma shahadah, je suis toujours en train de rêver de le porter aussi à l'extérieur.
Pour certaines femmes musulmanes, c'est un véritable djihad car ils ne s'imaginent pas pouvoir porter un voile qui leur couvrant leurs cheveux.

J'ai rencontré beaucoup de femmes musulmanes qui priaient, pratiquaient le jeûne, allaient aux lectures, à la recherche de connaissances, mais elles ont toujours trouvé des excuses pour ne pas porter leur hijab. Mais Al-Hamdu Li-Allah, dans mon cas, j'ai été très in suis très intéressé à porter le le hijab dès le début.
Je ne peux pas décrire à quel point la tristesse et la jalousie m'ont envahi lorsque j'ai vu une femme musulmane dans la rue avec son beau hijab. J'étais suis si heureuse de la voir, car ici à Budapest, il est assez rare de voir une femme musulmane avec hijab. Mais je me suis sentie tellement déçue de ne pas en porter moi aussi. Je craignais qu'elle ne me reconnaisse jamais et ne me salue jamais du "Salam". Au contraire, elle passait devant moi ne pensant même pas qu'elle vient de croiser une sœur musulmane. Cela m'a tellement déçu que je me sentais "hors du groupe".

Le Hijab est pour moi le symbole de la vraie femme musulmane et je me sentais comme entre deux: Une musulmane puisque j'ai déjà déclaré ma foi, mais toujours "pas une vraie".

Les épreuves d'une nouvelle convertie

Cette fois, j'étais âgé de presque dix-sept ans. Tout le monde sait que montrer au grand jour sa foi envers l'Islam lorsque l'on est en Occident est comme jeter un mouton aux loups; cela causera de nombreux jours et des mois de lutte et d'explication avec la famille et les amis. Mais incha 'Allah, Allah vous récompensera pour ces moments difficiles et alors viendra la facilité.

Au cours de ma dernière année d'études secondaires, je sentais qu'il aurait été impossible de me présenter avec un hijab. En aucune façon. Dans la classe, j'étais déjà une exclue; chaque jour j'avais droit à des commentaires blessants sur ma foi et il ne se passait pas une minute sans que l'on se moque de moi. Une fois à la maison, ça continuait avec ma famille. Je ne pouvais trouver la paix qu'en écoutant le Saint Coran couché sur mon lit.
Aussi, après tout cela, j'ai supposé que ma foi n'était tout simplement pas assez forte pour supporter les combats quotidiens pour pouvoir porter mon hijab. Alors ça a continué à m'exaspérer.

Puis j'ai décidé de mettre toutes les chances de mon côté. J'ai assisté à toutes les conférences d'une communauté musulmane proche de chez moi et j'ai visité la mosquée. Et je me suis je me suis sentie très gênée pour entrer dans la maison d'Allah sans mon hijab, surtout devant des hommes musulmans.
Je n'oublierai jamais quand un jeune homme arabe m'a vu mettre le hijab juste en face de la mosquée. Il est venu me voir et m'a traité d'hypocrite comme quoi je ne suis pas une vraie musulmane parce que je ne portais pas le hijab correctement. J'étais trop choqué et timide mais j'aurais voulu lui dire comme c'est difficile pour une convertie et j'aurai souhaité qu'il me comprenne et m'encourage plutôt que de m'attaquer !
Malheureusement, c'est une erreur très commune parmi les musulmans occidentaux. Tout le temps, nous donnons une bonne leçon aux autres musulmans si nous les voyons faire quelque chose que nous avons appris différemment ou que nous n'avons jamais vu auparavant, et nous pensons que c'est mal. Le problème n'est pas d'informer les autres musulmans, mais la façon dont nous le faisons.

Dans ma situation, le jeune homme avait raison : je portais mon hijab seulement dans la mosquée, ce qui est mal bien entendu et je suis tout à fait consciente de cela. Je ne le faisait pas par ignorance ou par manque de connaissances. Mais pourquoi avait-il utilisé des mots durs et blessants envers un nouveau musulman sans même poser des questions sur sa situation ?!

En tant que nouveau musulman, en particulier en occident, lorsque vous êtes déjà la cible de presque tous les membres de votre entourage dont les gens les plus proches, votre monde s'effondre quand on obtient un traitement identique de la part de ses frères et sœurs de foi!

Lorsque vous embrassez l'Islam et découvrez sa beauté, vous pensez que tous les autres musulmans voient de la façon dont vous le voyez. Vous pensez que tous les autres musulmans ont du mal à suivre le droit chemin et qu'ils seront tous aussi aimables et gentil envers vous. Ce sont vos vrais frères et sœurs! Et plus vous allez à la mosquée et plus vous interagissez avec d'autres musulmans et plus vous réalisez que vous êtes juste en train de vous faire de faux espoirs et qu'il est temps de vous réveiller. Les musulmans sont des êtres humains avec les mêmes bons et mauvais côtés que les autres êtres humains.

Enfin! Pour en revenir au sujet du hijab, évidemment cet incident m'a fait culpabiliser. Après le lycée, Allah a répondu à mes supplications et m'a aidé à enfin porter le hijab.
A côté de mes études, je décide de travailler et de trouver un emploi. C'était durant les vacances de printemps et j'ai passé un entretien dans un centre d'appel international. Je ne pouvait pas tout échouer. Je devais le faire. Je devais y aller avec mon hijab et si j'étais accepté à ce poste ce serait sans aucune excuse, sans me poser plus de questions. Il était temps de porter mon hijab.
Je me suis réveillée le matin de l'entretient avec une certaine crainte mais, confiante, j'ai attaché mon hijab, pris une grande respiration et je suis sortie de la maison pour la première fois avec mon hijab. J'étais tellement inquiète de la réaction des gens, de ce qu'ils vont dire et comment ils vont me regarder. Je me suis rendu à l'arrêt de bus, une vieille dame était là à me regarder comme si j'étais une étrangère.
«Tout va bien se passer» - Je pensais en moi-même.
Et effectivement cela c'est bien passé. Le bus est arrivé plein de monde, qui m'ont bien évidemment regardé avec la vieille dame, mais je pensais juste à Allah qui était maintenant heureux avec moi, insha Allah, et fier de moi parce que je l'avais finalement fait. J'ai été pleine de joie et de gratitude envers Allah lorsque j'avais enfin réalisé mon rêve. J'ai mis mon casque et j'ai écouté le Coran tout le long du chemin jusqu'à atteindre le lieu de l'entretient, tout en essayant d'ignorer les yeux écarquillés qui me regardaient.

Et en plus j'ai bien réussi mon interview ! Je n'ai pas du tout eu de commentaire blessant ou de question déplacée. Ils m'ont traité comme un être humain, comme tout le monde et cela a fait partir très loin mon manque de confiance en moi !

Maintenant, quelle est la meilleure façon pour mes parents acceptent mon hijab?
Cette question est encore sans réponse. Je ne vois pas comment réussir à parler à ma mère en face-à-face alors que je l'ai déjà fait plusieurs fois auparavant et nous avons toujours fini dans une grosse dispute. Comme je ne suis pas douée pour exprimer mes pensées profondes et mes sentiments intimes, j'ai décidé de tout écrire dans une longue lettre lui disant tout ce qui était enfoui dans mon fort intérieur.

Une lettre honnête à ma mère

Après 4 ans passés, je ne me souviens pas exactement de ce que je disais dans cette lettre, mais je sais que je l'avais écrite de mon cœur. Je me souviens clairement seulement d'une partie qui ressemblait à cela :
Ne serais-tu pas reconnaissante envers quelqu'un s'il te donnait un cadeau ou s'il t'avait fait une faveur ? Ne lui serais-tu pas particulièrement redevable après cela, ne le remercierais-tu pas et ne chercherais-tu pas une occasion de lui plaire ? Eh bien, Dieu nous donne tout. Il suffit de regarder autour de soi : nous sommes en vie, nous sommes en bonne santé, nous avons une belle maison, une voiture, du travail - je viens d'être embauché - ma sœur est un très bonne élève à l'école... nous avons tout et si nous voulons quelque chose, nous demandons à Dieu de nous aider et de nous l'accorder et in sha Allah, s'il le veut. Alors, pourquoi ne serions-nous pas reconnaissant envers Lui?
Il ne peut tout faire ! Il peut tout changer ! Allons-nous essayer de faire comme il nous a demandé de faire pour lui plaire ? Tu essaie de satisfaire papa, ton patron, tes enfants, tes parents et même les voisins. Alors pourquoi ne pas vouloir plaire à Dieu qui est en fait le seul qui peut tout donner ou tout emporter en un clin d'œil.
Les Hijab est à moi, c'est une partie de moi, une partie de l'être d'un musulman. Comme tu cache un bijou de valeur pour ne pas attirer le regard des curieux, les femmes dans l'Islam (et pas seulement dans l'Islam) portent le voile et se couvrent de la même manière parce que les femmes sont précieuses.
S'il te plaît, comprends que c'est très important pour moi, je souffre vraiment de ne pas le porter et je ne peux plus le supporter. S'il te plaît, pardonne-moi et accepte que je sois devenue musulmane. Je suis plus gentil avec vous, je vous aide dans tout ce que vous demandez. Ne regardez pas uniquement le fait que je ne peux pas enlever mon hijab. C'est quelque chose qui me dépasse et je le fais seulement pour Dieu. Mais regarde ce que je fais pour vous et insha Allah, je ferai encore plus.

A la fin, je demandais à ma mère de m'accepter avec mon hijab parce que je ne pourrai pas revenir à la maison sans lui. J'avais laissé la lettre sur la table à manger. J'avais pris quelques vêtements avec moi et j'avais décidé de passer les prochains jours chez l'un de mes meilleurs amis musulmans pour donner un peu de temps de réflexion à ma mère.

Heureusement, rien ne peut détruire l'amour qu'une mère éprouve pour son enfant. Elle m'a immédiatement rappelé cette nuit-là en me disant que bien sûr, elle m'acceptait avec ou sans hijab et que cela n'avait pas d'importance tant que ça me faisait plaisir.

Donc, il ne faut jamais perdre espoir et mettre votre pleine confiance en Allah car Il est le plus puissant et il est l'Omniscient.
Si vous continuez à lui demander et que vous êtes sincère dans votre supplication, Incha 'Allah il sera toujours là pour vous!

Partagez cette page

On s'en parle ? : salima(@)victory89.com

Facebook Twitter Google